Histoires de confinement #4

Deux mondes. Deux vides.

Béance. Silence. Tristesse. Colère.

Peur. De nous, aveugles, sourds, et connectés…

Le confinement, le vrai, n’est pas celui qu’on croit.

Le confinement, le vrai, est celui de la société de consommation.

Le confinement, le vrai, est celui de l’exploitation et de la relégation.

Le confinement, le vrai, est celui de la fibre qui nous délivre (sic) à doses toujours plus fortes, des datas, écrans d’une réalité que nous ne percevons plus… terrée dans les bas-fonds de nos circulations.