Romance mécanique

Ce week-end avait lieu le « Car & Brunch des Crazy Guys » organisé par Performance Motors à Fegersheim. J’ai eu la chance d’y voir de très belles voitures, et d’y faire plus ample connaissance avec un mécanicien hors normes. Récit de la rencontre.

Ne pas se fier aux seules apparences…

« Rouler en voiture, ce n’est pas naturel. L’Homme n’est pas fait pour rouler à 200 km/h » m’explique Dalow prenant le contre-pied de ce que je me figurais des passionnés d’automobile. « Moi, quand je regarde une voiture, je vois la main de l’homme, l’ouvrier qui l’a faite, le créateur qui l’a conçue. Cela me procure des émotions. » Pour ce passionné « la voiture est un mode d’expression et elle doit refléter une personnalité. »

« Mais aujourd’hui on vend des voitures sans personnalité, conçues pour répondre aux attentes utilitaires du plus grand nombre. C’est pour ça que la customisation joue un rôle important. »

Et à voir son Chevrolet Malibu Coupé de 1978, force est de constater que cette philosophie va beaucoup plus loin qu’un simple tuning. Ce n’est pas pour rien que sa voiture constitue une des attractions incontournables de la rencontre.

Un savoir-faire unique en France

Le châssis est rabaissé et renforcé pour pouvoir encaisser les contraintes du riding. Le coffre abrite une installation hydraulique de compétition et les capots ont nécessité plus de 400 heures de travail minutieux et 16 couches de vernis – avec des techniques variées : aérographe, metal flake, candy painting… – pour donner à la voiture toute sa splendeur.

Sans compter le sablage des vitres, la sellerie et les pièces spéciales en métal gravé… Mais les lowrider ne sont pas la seule compétence de ce mécanicien designer.

De la mécanique au design

Lorsque nous envoyons notre vieille voiture à la casse, lui, il la transforme en canapé, en barbecue ou en remorque. Presque rien n’est bon pour le rebut. Une boite de vitesse servira de support pour un cendrier, un pneu servira d’assise dans le jardin… et chaque nouveau projet sera l’occasion de valoriser les pièces qui n’ont pas encore trouvé d’usage inédit.

L’extraordinaire créativité de Dalow, qui a démarré son activité dans un camion il y a six ans, nous rappelle que l’aventure automobile est d’abord un formidable concentré d’ingéniosité et d’imagination des hommes lancés à toute vitesse vers la conquête de la mobilité.

Il est de ces rares personnes qui donnent une seconde vie à nos objets de consommation en faisant honneur à leur histoire et aux personnes qui les ont créées.

Retrouvez-le sur son site : www.dalow.fr